PFG Technologie

www.pfgtechnologie.be

 Accueil Recherche Energie La Cage Belge Labo 2017 Page précédente 

 

Accueil
Site éconologie
Génération hydrogène
Roulez à l'huile
Quanthomme
Jean-Louis Naudin

Présentation   Cager un parapente   Evolution des modèles   Détails techniques   Calculs de résistance

L'idée de départ:

 

L'idée est de partir des principes suivants:

- 1) Nous conservons le suspentage d'origine et ne modifions que les petites suspentes qui relient la voile à la cage.

- 2) En vol droit, le calage de la voile doit être d'origine et la cage donc horizontale. La vitesse doit être égale à la vitesse

                     bras haut du parapente d'origine.

- 3) La voûte d'origine de la voile doit être conservée de façon à avoir une voile avec un comportement le plus proche

                     possible du parapente utilisé. Le suspentage est donc corrigé à partir des petites suspentes qui relient la

                     voile à la cage pour conserver cette voûte.

 

- 4) Les freins sont dans un premier temps, simplement attachés à l'arrière de la cage légèrement tendus de façon à ne pas

                     modifier le profil au neutre.

Après les premiers vol d'essais, nous pouvons apporter certains réglages tel que:

- Affiner le centrage du pilote sous la cage pour rendre la voile un peu plus rapide ou lente au neutre.

- Modifier les dimensions du té de suspension du pilote pour rendre l'aile plus libre ou plus calée afin de pouvoir tourner

                     avec plus ou moins d'effort. Idem pour piquer ou cabrer l'aile.

D'autres réglages sont possibles mais demandent des compétences de pilote d'essai et nous nous aventurons là dans un terrain glissant où chaque concepteurs gardent ses petits secrets tel que par exemple:

-Modification partiel du suspentage.

-Modification des encrages des suspentes sur la voile ou la cage.

- Modification du calage ou de la voûte de la voile. ( voir article technique de Vol Libre n°26 )

 

Pourquoi voler en cage plutôt qu'en parapente ?

 

Ce qui est dit dans cette rubrique est mon avis personnel sur la question et n'est peut être pas partagé par les autres cagistes.    Patrick Guidi.

 

J'ai volé personnellement 7 ans en parapente et mon problème principal était le mal de l'air.

Tous ces vols accompagnés de nausées ou de malaises ternissent le plaisir du vol libre.

Que de bousculades et de secousses dans ces turbulences et ces thermiques.

En cage, le pilote est accroché à la cage par un point unique central. C'est la cage qui bouge et plus le pilote.

Plus de secousses et  plus de mal de l'air en cage. C'est un peu comme si on volait dans un transat tout confort.

C'est l'avantage principal qui m'intéresse dans la cage.

Pour moi, une cage n'est rien d'autre q'un parapente qui se pilote autrement.

Classifions les avantages et les inconvénients de ce type de pilotage.

Avantages:

- Pas de mal de l'air.

- Pilotage identique en dos ou en face voile.

- Plus facile à décoller par vent soutenu.

- Confort du pilote.

- Décollage possible en marche arrière.

- Pilotage complet avec les oreilles.

Inconvénients:

- Surpoids suite à la cage 4.25 Kg pour la cage JLD ( la seule vendue).

- Pilotage différent du parapente et un peu plus long à apprendre.

 

Qu'est-ce que le parapente peut faire en plus une fois cagé ?

 

1) Comment  tourne un parapente cagé puisqu'il n'y a pas de freins ?

Un petit dessin est plus parlant qu'une longue explication:

Premier axe: le roulis

 

Nous pouvons voir que le fait d'incliner la cage libère les suspentes du coté gauche et les tire du coté droit.

L'aile gauche est mieux portée que l'aile droite (portance plus verticale), ce qui provoque la mise en roulis et induit  la mise en virage.

Il est important de remarquer que plus les suspentes sont éloignées du centre de la cage, et plus on tire dessus:

Il est donc évident que les suspentes les plus tirées sont celles des stabilos.(bouts d'aile)

L'avantage par rapport aux freins du parapente, c'est que la traînée est plus faible que celle provoquée par des freins et donc un peu moins de pertes d'énergie en virage.

Deuxième axe: le lacet

Si on incline une ou plusieurs lignes de suspentes comme sur la cage trois axes, plus les suspentes sont fixées vers l'arrière de la cage et plus elles sont éloignées du centre.

 

Arrière

 

 Avant

quand on incline la cage, les suspentes arrières et intermédiaires sont plus tirées que les suspentes avant.

Ce qui provoque un vrillage de l'aile. Si le profil de la demi aile droite devient un peu plus piqueur (il accélère), le profil de la demi aile gauche devient un peu plus cabré (il freine).

Nous avons donc en plus de la mise en roulis une mise en lacet. La voile tourne mieux et cette cage fonctionne avec un plus grand nombre de parapentes cagés.

Remarquons que c'est tout le profil qui est modifié et pas simplement un frein qui casse le profil. Nous avons donc un peu moins de pertes d'énergie en virage qu'avec un frein..

2) Comment  freine un parapente cagé puisqu'il n'y a pas de freins ?

Troisième axe: le tangage

Un parapente cagé contrairement au parapente normal, peut être accéléré jusqu'à la frontale.

De plus, à profil identique il peut théoriquement être plus rapide pour la raison suivante:

Les suspentes ne sont pas fixées à des distances identiques dans le sens avant arrière.

Quand on pique la cage, les avants sont légèrement tirés et les arrières fortement relâchés, ce qui rend le profil plus plat et plus rapide.

    Regardez bien le profil de la Boréa cagée un peu accéléré.

Quand on freine la cage, les avants sont légèrement relâchés et les arrières fortement tirés, ce qui rend le profil plus bombé et plus porteur.

  Regardez bien le profil de la Boréa cagée freinée et comparez avec la photo au dessus.

3) Nouvelle possibilité: Le pilotage intégral aux oreilles.

Il suffit de tirer la poignée oreilles pour les faire, et le pilotage est le même, complet et sans différence..

Pratique pour s'échapper en cas de fortes turbulences.

Il m'arrive même d'enrouler les thermiques aux oreilles quand ceux ci sont trop puissants.

Pratique pour voler sans monter et stabiliser son altitude.

Permet également de sortir d'une autorotation.

  

 Suite                     Début

Présentation   Cager un parapente   Evolution des modèles   Détails techniques   Calculs de résistance

 

Accueil Recherche Energie La Cage Belge Labo 2017 Page précédente
 
Copyright © 2009 PFG Technologie
Dernière modification : 28 février 2017

www.pfgtechnologie.be